Le test

Le test de pompage est une procédure courante qui s’inscrit dans une démarche scientifique. Il permettra de vérifier sur le terrain les conclusions de l’étude hydrogéologique préalable.

Des puits seront forés de manière à pomper l’eau dans la nappe phréatique. Au cours du test, le niveau de la nappe phréatique baissera progressivement de seulement 5 mètres sous le niveau de la galerie de Tridaine.

L’eau destinée à l’Abbaye et à la Ville de Rochefort sera mise à disposition dans la galerie de Tridaine, avec un débit constant de 50 m³/h, à l’emplacement des arrivées d’eau actuelles.

Durant toute la période du test, le débit sera suffisant pour alimenter les étangs de l’abbaye et le Biran.

Le test de pompage s’étendra sur une période d'environ 10 mois au terme de laquelle la recharge naturelle de la nappe restaurera la situation initiale. Le test est donc totalement réversible.

   
 

Pas de pénurie d’eau, même en période sèche

 
 Chaque année, en été, le niveau de la nappe phréatique baisse naturellement. Le test de pompage permettra de maintenir un débit constant de 50 m³/h dans la galerie de Tridaine. La Ville de Rochefort ne devra donc pas acheter de l’eau au Barrage de Nisramont pour combler les pénuries d’eau. 
   
   
 

Même eau, même bière : la bière trappiste de Rochefort est préservée

 
 Il s’agit d’un test totalement réversible qui ne requiert pas d’installations importantes et qui permettra à l’Abbaye de continuer à être approvisionnée en eau de Tridaine. La bière continuera à être brassée avec la même eau.  
   
   
 

Même eau de distribution : l'approvisionnement d’eau potable à Rochefort est assuré

 
 Durant toute la durée du test de pompage, l’eau sera mise à disposition dans la galerie de Tridaine comme c’est le cas actuellement. Puisqu’il s’agit de la même eau fournie au même endroit, cela ne changera rien à la distribution d’eau à Rochefort.