Le test de pompage

En quoi consiste le test de pompage ?

Le test de pompage est une procédure courante qui s’inscrit dans une démarche scientifique. Il permettra de vérifier sur le terrain les conclusions de l’étude hydrogéologique préalable.

Des puits seront forés de manière à pomper l’eau dans la nappe phréatique. Au cours du test, le niveau de la nappe phréatique baissera progressivement de seulement 5 mètres sous le niveau de la galerie de Tridaine.

L’eau destinée à l’Abbaye et à la Ville de Rochefort sera mise à disposition dans la galerie de Tridaine, avec un débit constant de 50 m³/h, à l’emplacement des arrivées d’eau actuelles.

Durant toute la période du test, le débit sera suffisant pour alimenter les étangs de l’abbaye et le Biran.

Le test de pompage s’étendra sur une période d'environ 10 mois au terme de laquelle la recharge naturelle de la nappe restaurera la situation initiale. Le test est donc totalement réversible.

Quand débutera le test de pompage ?

Le test ne pourra débuter que lorsque nous aurons obtenu le permis unique délivré par la Région wallonne.

Quel est l’impact du test sur l’environnement ?

Comme c’est le cas actuellement, Lhoist continuera à mettre tout en œuvre pour limiter l’impact de son activité sur les riverains et l’environnement en poursuivant un processus d’amélioration continue. Le test de pompage ne modifiera pas le mode de fonctionnement de la carrière et de l’usine, ce qui n’engendrera pas de nuisances supplémentaires (paysage, bruit, vibrations, poussières, charroi).

Afin de préserver la biodiversité dans la galerie de Tridaine, les étangs de l’Abbaye et le Biran, un débit complémentaire sera conservé dans la galerie de Tridaine vers les étangs et le Biran.

Quel est l’impact du test sur la distribution d’eau potable à Rochefort ?

Durant toute la durée du test de pompage, l’eau sera mise à disposition dans la galerie de Tridaine comme c’est le cas actuellement. Puisqu’il s’agit de la même eau fournie au même endroit, cela ne changera rien à la distribution d’eau à Rochefort.

Quel est l’impact du test sur la bière trappiste de Rochefort ?

Il s’agit d’un test totalement réversible qui ne requiert pas d’installations importantes et qui permettra à l’Abbaye de continuer à être approvisionnée en eau de Tridaine. La bière continuera à être brassée avec la même eau.

Que représente le test en termes d’emploi ?

La Carrière de la Boverie et l’usine à chaux occupent directement et indirectement 468 personnes. Le test est donc particulièrement important pour la continuité de l'activité et, par conséquent, pour l'emploi local.

Le test de pompage ne génèrera pas d’emploi supplémentaire au sein de Lhoist On-Jemelle, puisqu’il s’agit d’une étude de faisabilité à court terme.